Comment faire pour se sentir bien dans son corps ?


etre bien dans son corps

Vidéo explicative en bas de page !

Être bien dans son corps et dans sa tête !
Pour se garder en bonne santé physique, on sait qu'il faut éviter les excès, toute émotion violente, ainsi que tout effort trop prolongé; il faut d'abord manger sainement, aller au grand air et, il est fortement conseillé de bouger. Notre extérieur doit être en harmonie avec notre intérieur.


À l'intérieur de notre organisme, il règne un mouvement incessant :
le cœur, dans son double mouvement si compliqué (contraction et dilatation), bat infatigablement ; quelques pulsations lui suffisent pour envoyer le sang circuler partout à travers le corps;
les poumons aspirent et expirent sans arrêt;
les entrailles se contractent sans cesse d'un mouvement péristaltique (contractions des muscles de l'estomac et de l'intestin provoquant le passage des substances alimentaires);
toutes les glandes absorbent et sécrètent sans interruption;
le cerveau lui-même a un double mouvement pour chaque battement du cœur et pour chaque aspiration des poumons.
Mais si vous avez une vie sédentaire, et bougez seulement pour aller aux toilettes, vous manquez totalement de mouvement extérieur. Il en résultera alors une inégalité évidente entre ce repos que vous imposez à votre corps et son agitation interne. Ce perpétuel mouvement qui se produit à l'intérieur demande à être aidé afin que tout le corps soit en harmonie.
Faites de l'exercice : prenez de bonnes résolutions et tenez-les. Votre santé physique extérieure aide en tous points votre santé physique intérieure. L'une ne va pas sans l'autre.

La santé de votre esprit
Votre esprit a besoin d'un tempérament joyeux
Vous vous êtes déjà demandé quels effets ont sur vous les circonstances extérieures ?
Vous avez remarqué que votre perception est différente selon votre disposition :
lorsque vous êtes en pleine forme
ou lorsque vous êtes malade Votre santé mentale se situe dans le rapport entre ce qui vous touche et votre taux plus ou moins normal de sensibilité. Si vous êtes trop sensible, cela produira une inégalité d'humeur, peut-être une gaieté un peu exagérée par période. Il faut essayer de demeurer objectif même dans ces conditions, sinon vous en serez affectés.
Cependant, ceci peut être très différent d'un individu à l'autre : à chances égales de réussite, deux personnes peuvent réagir tout à fait différemment. Ne soyez pas celui ou celle qui voit tout en noir, soyez plutôt celui ou celle qui prête à toutes choses des perspectives agréables.
Votre santé mentale est aussi importante que votre santé physique. Enrichissez-la autant que vous pouvez : pensez à vous, donnez-vous du temps, relaxez, sortez, faites du moins en partie ce que vous aimez. Tout cela vous aidera grandement à conserver votre humeur joyeuse. Votre personnalité vous accompagne en tout temps et en tout lieu et c'est elle qui nuance tous les événements de votre vie. Une seule chose peut l'affecter, peu importe les occasions et c'est vous-mêmes.





Vous gérez votre vie selon la nature et le degré de votre sensibilité sous tous ses rapports. Votre personnalité et votre valeur, voilà les deux seuls facteurs immédiats de votre bonheur et de votre bien-être. Il est crucial de considérer ces deux choses et de sans cesse, s'exercer à être aussi bien portant dans son corps que dans sa tête.
C'est votre capacité à ressentir et à gérer les choses qui va déterminer si oui ou non, vous pouvez jouir de la vie. Essayez de conserver votre humeur joyeuse, ainsi qu'un corps en bonne santé; de cette façon vous parviendrez à une vie harmonieuse. Il est dit que si une personne est " joyeuse ", elle est heureuse !
Aussi : " Qui rit beaucoup est heureux et qui pleure beaucoup est malheureux ". Ainsi devons-nous, toutes les fois qu'elle se présente, nous ouvrir à la gaieté. Elle est, pour ainsi dire, l'argent comptant du bonheur , de même qu'elle contribue à la santé de votre corps et de votre esprit.





Retour au menu
Libre-article